La stratégie Euro 2020 proposée par JK Diego

Dans un article récemment publié sur son site, JK Diego propose une analyse intéressante du marché des gros tournois internationaux, et de l’Euro de Football en particulier.
Spécialiste incontesté des paris sur matchs nuls, comme en atteste l’essai que nous avons réalisé de ses pronostics, il s’est penché sur les statistiques du denier Euro et a fait plusieurs constats intéressants.

La première des choses est que les cotes sont en général très intéressantes. Ces grandes compétitions sont des marchés énormes avec une masse formidable de parieurs et donc de liquidités. Et à y regarder de plus près, ce sont les cotes des outsiders qui sont souvent très importantes.

Deuxième chose, il y a statistiquement moins de matchs nuls lors de ce type de compétitions que dans les championnats classiques.

Et en fin un 3e constat, cette fois-ci mathématique. Voici les résultats que l’on aurait obtenus en pariant lors de l’Euro 2016 uniquement sur les favoris, sur les matchs nuls ou les victoires de l’outsider :
– Le favori (cote la plus basse) a gagné 21 fois sur 51 matchs, à une cote moyenne de 1,74 : cela aurait donné une perte de 14,46 unités en pariant systématiquement sur le favoris.
– 16 matchs sur 51 matches se sont soldés par un score nul, à une cote moyenne de 3,34 : cela aurait donné un petit gain de 2,44 unités en pariant systématique sur les matchs nuls.
– Enfin les outsiders (cote la plus haute) ont gagné 14 fois sur 51 matchs, à une cote moyenne de 4,55 : cela aurait permis un profit de 12,70 unités en pariant sur l’outsider systématiquement.

Voilà donc la stratégie simple que nous allons tenter : un pari systématique en mise fixe sur tous les outsiders lors de chaque match de l’Euro 2020.

Découvrir le site de JK Diego

Les résultats obtenus

Bon c’est un échec pour cette stratégie consistant à parier systématiquement sur les outsiders, puisqu’après les 51 matchs de l’Euro 2020 et donc 51 paris, nous terminons avec une perte de 18,03 unités.

Pour être honnête, difficile de tirer une conclusion vraiment éclairée sur cette méthode, il faudrait un échantillon beaucoup plus grand pour juger. Etant donné l’indécision d’un très très grand nombre de matchs, il s’en fallait de peu pour que certains paris soient validés et rapportent gros.

Vous pouvez consulter ici la liste complète des paris…

Bon voilà le bilan donc négatif de cet essai qui nous a servi de fil rouge pendant l’Euro 2020, on en tiendra pas rigueur à JK Diego qui nous a tellement apporté avec ses pronos match nuls.


2 Commentaires

  1. Intéressant pour le fun, mais baser une stratégie sur un échantillon d’à peine 50 matchs c’est quand même totalement hasardeux 😅

  2. Oui en effet c’est clairement pour le fun !
    Cela serait intéressant de faire plus de stats sur d’autres Euros et Coupes du Monde pour voir si ça se confirme.
    Quoi qu’il en soit, ça nous amuse de faire une petite bankroll sur cette stratégie histoire de voir 🙂
    Il ne faut évidemment pas risquer beaucoup sur cette méthode !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here