A priori, cette méthode largement répandue aujourd’hui dans le monde des parieurs, est issue d’un membre des forums du site Pronosoft.fr, qui avait pour pseudo Bioman. Pour les plus jeunes, « Bioman » était un super héros d’une série télé qui a fait le bonheur des enfants dans les années 1980 !

Principe de la méthode

La méthode Bioman d’origine consiste à jouer 6 matchs : il y en a aura qui servira votre base (en général une victoire à domicile), sur les cinq autres il faudra choisir deux issues possibles dont le match nul (qui représente en général la cote la plus intéressante).

Nous faisons ensuite toutes les combinaisons possibles entre la base à chaque fois, et 1 des 2 issues possibles pour les 5 autres pronos. Dans cette méthode, il y a 32 combinaisons à réaliser.

Nous allons expliquer la méthode en détail avec 6 matchs, et nous verrons ensuite que l’on peut faire varier à loisir la sélection.

Le choix des matchs

La base doit avoir, cela va sans dire, une très grande fiabilité. Si la base ne passe pas, tous les paris sont perdus.
Cette base peut porte sur n’importe quel sport avec n’importe quel type de pari, ce qui compte c’est d’avoir une cote située entre 1,5 et 1,8.
Vous pouvez tout fait parier sur un over / under 2,5 buts au foot, sur un vainqueur au tennis ou ce que vous voulez, tout ce qui compte c’est que votre analyse vous donne une excellente fiabilité.

Les 5 autres paris sont des paris doubles 1N ou N2 en football. Après analyse, la fiabilité de ces paris doubles doit être bonne avec des cotes N normalement supérieures à 3, ce qui permettra d’augmenter la perspective de gains.

Afin que la méthode soit rentable, aucune cote de ces 5 autres matchs ne doit être inférieure à 1,85.

Base 1,50 x 1,85 x 1,85 x 1,85 x 1,85 x 1,85 = 32,50

On peut tout de même prendre une cote plus faible dans un match si elle est compensée par une cote plus forte dans un autre.
Ce qui compte c’est d’arrivé à une cote mini de 32 puisque la méthode nous fait parier sur 32 combinaisons et qu’une seule ne peut être gagnante.

Exemple concret pendant la coupe du monde 2018

Voici une sélection de 6 matchs pouvant sevir pour la méthode Bioman, avec les cotes prises chez les bookmakers.com :

Matchs 1 N 2
Egypte v Uruguay 8,45 4,11 1,51 (base)
Suède v Corée du Sud 2,27 2,98 3,89
Colombie v Japon 1,87 3,31 5,05
Croatie v Nigéria 1,69 3,69 6,01
Portugal v Maroc 1,65 3,76 6,42
Danemark v Australie 1,92 3,43 4,48

 

S’il nous n’avons aucune erreur (ce qui ne sera pas le cas avec la victoire surprise du Japon contre la Colombie) voici ce que nous pouvons espérer :

Meilleure cote : 1,51 x 2,98 x 3,31 x 3,69 x 3,76 x 3,43 = 708,80

Moins bonne cote : 1,51 x 2,27 x 1,87 x 1,69 x 1,65 x 1,92 = 34,31

Dans la mesure où la base est bonne et qu’il n’y a pas de mauvaises surprises nous avons 1 ticket gagnant avec une cote de 34,31 ce qui représente un bénéfice par rapport aux 32 unités misées (32 combinaisons).

Vous voyez que ce sont bien entendu les matchs nuls qui vont permettre d’augmenter la cote totale. Sur vos 5 matchs il y a peu de chances que les 5 équipes favorites gagnent, un ou plusieurs nuls devraient permettre d’augmenter les gains.

On peut également prendre des matchs plus « sûrs », les cotes des équipes gagnantes seront moins bonnes, mais les cotes des N augmenterons. Sur le long terme cela peut permettre de gagner plus souvent.

Avantages de la méthode Bioman

A condition d’avoir une base solide, les autres matchs sont couverts avec les pronos doubles. Avec une bonne analyse, on doit réussir à éviter les erreurs.

Cette méthode offre l’espoir d’un jackpot puisque la cote la plus importante est souvent supérieure à 500 !

Enfin cette méthode peut se décliner à l’infini, nous vous donnons quelques exemples plus bas.

Inconvénients de la méthode Bioman

Cette méthode repose sur des combinés, et les combinés sont de véritables pièges pour les parieurs, puisqu’ils augmentent le risque de voir une (grosse) surprise dans les matchs sélectionnés. N’oubliez pas que la moindre faute dans la sélection des 6 matchs est fatale, et que tout repose sur le succès de la base…

Autre inconvénient, il y a 32 combinaisons dans cette méthode originale… donc 32 bulletins à remplir sans se tromper. Utilisez un tableur pour ne pas vous tromper.

Notre avis sur cette méthode

– A réserver plutôt à des parieurs aguerris, avec des analyses solides des rencontres

– Bonne méthode pour « s’amuser », avec des mises minis à 10 centimes, cela fait 3,2 euros par Bioman

– Bonne base de réflexion pour développer votre méthode

Quelques déclinaisons de la méthode Bioman

Voici différentes pistes qui peuvent vous donner des idées pour développer votre propre stratégie de paris.

Première déclinaison, c’est tout simplement au niveau du nombre matchs rajoutés à la base. Avec seulement 2 matchs, il n’y aura que 4 possibilités. Cela peut permettre de gagner plus souvent et d’être plus sélectif dans ses paris.

Autre changement possible, le type de paris. Pourquoi ne pas jouer avec des Draw no Bet sur des matchs équilibrés ? Cela offre des cotes entre 1,60 et 2,20, et surtout nous assure que le match sera bon quoi qu’il arrive. Cela donne plus de tickets gagnants même si cela réduit la cote avec les paris remboursés.

Et pourquoi pas une base toujours entre 1,50 et 1,80, associée à des matchs de tennis équilibrés (cotes entre 1,60 et 2,20). Si la base passe, il y a forcément un ticket gagnant…

Alors que pensez vous de cette méthode Bioman ? N’hésitez pas à partager votre expérience et vos paris en commentaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here