Pour ceux qui ne sont pas familiers des paris over 2,5 et under 2,5, de plus en plus populaires, cela consiste à parier sur le nombre de buts dans une rencontre de football.

Over 2,5 signifie que l’on pense qu’il y aura plus de 2,5 but dans un match. Et comme il n’y a pas de demi-but le pari est forcément gagnant ou perdant : perdant s’il y a 0, 1 ou 2 buts et gagnant à partir de 3 buts marqués.

Under 2,5 consiste à parier sur un match dans lequel on espère qu’il y aura 0, 1 ou 2 buts mais pas plus.

Nous vous présentons ici une méthode simple d’évaluation des matchs, que vous pourrez améliorer, pour essayer de repérer les matchs dans lesquels il y a le plus de chance que peu de buts soient inscrits, ou au contraire beaucoup de buts.

Cette méthode ne prend que quelques minutes pour analyser une rencontre, mais comme chaque jour il y a des dizaines de matchs, il peut être judicieux de s’en tenir à tous les matchs d’un championnat en particulier par exemple, en privilégiant la qualité à la quantité.

Fonctionnement de la méthode

La méthode consiste à attribuer une note à une rencontre en se basant les 4 derniers matchs de championnat joués par les 2 équipes. Un site comme soccerstats.com est incontournable pour ce genre d’analyse.

Pour chaque équipe, attribuez une note pour chacun de leurs derniers matchs en appliquant ce barème de notation :

  1. a) Match avec 3 buts ou plus : +0,50 points
  2. b) Match où les 2 équipes ont marqué : +0,75 points
  3. c) Match avec 2 buts ou moins : -0,50 points
  4. d) Match où 1 seule équipe a marqué : -0,75 points

Une fois les notes attribuées, réalisez le total et ne pariez en under 2,5 que sur les matchs qui totalisent un score inférieur à -5 points, et en over 2,5 que sur les matchs qui totalisent un score supérieur à +5 points.
Ce sont des limites arbitraires, à vous de choisir les vôtres avec l’expérience.

Au moment du pari, il faut bien entendu prendre en cote la cote du bookmaker. C’est comme toujours le rapport entre vote analyse du match, votre notation et la cote proposée qui va déterminer si le pari est intéressant ou non.

Un exemple concret pour illustrer

MLS – le 08/07/18
Vancouver Whitecaps v Chicago Fire

4 derniers matchs de championnat des Vancouver Whitecaps
Vancouver Whitecaps v Colorado Rapids : 0 – 1 (-0,5 – 0,75 = – 1,25 point)
Philadelphia Union v Vancouver Whitecaps : 4 – 0 (0,5 – 0,75 = – 0,25 point)
Vancouver Whitecaps v Orlando City : 5 – 2 (0,5 + 0,75 = 1,25 point)
Colorado Rapids v Vancouver Whitecaps : 1 – 2 (0,5 + 0,75 = 1,25 point)
Score total : +1 point

4 derniers matchs de championnat des Chicago Fire
Chicago Fire v New York City : 3 – 2 (0,5 + 0,75 = 1,25 point)
Seattle Sounders v Chicago Fire : 1 – 1 (-0,5 + 0,75 = 0,25 point)
Atlanta United v Chicago Fire : 0 – 1 (-0,5 – 0,75 = – 1,25 point)
Colorado Rapids v Chicago Fire : 1 – 2 (0,5 + 0,75 = 1,25 point)
Score total : +1,5 point

Nous arrivons donc à un total de +2,5 points, ce qui donne une tendance à l’over 2,5 même si nous sommes en dessous de la limite initialement prévue à +5 points pour parier sur l’over 2,5.

Au niveau des cotes, voici ce que proposaient en moyenne les bookmakers ARJEL pour ce match :
– over 2,5 : 1,45
– under 2,5 : 2,20

La cote de l’over 2,5 reste raisonnable, on peut éventuellement adapter la mise selon notre niveau de confiance. Par exemple 1 unité quand on dépasse le +5 points, et 0,5 unité entre 2 et 5 points.
Encore une fois, à vous de créer à partir de cette base et de votre expérience votre propre système.

De nombreux sites et applications proposent également des prédictions sur ce type de pari en utilisant leur propre algorithme, cela peut être utile de confronter ces prédictions aux résultats obtenus en appliquant cette méthode. ­

Pour information, le résultat final de ce match était 3 – 2, ce qui validait tranquillement notre over 2,5.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here