Dans cet article nous allons nous attacher à comprendre des termes d’économies importants pour tout parieur. Si l’on considère que les paris sportifs ou hippiques sont des investissements, il existe différents indicateurs qui vont permettre d’analyser la qualité de ces investissements :
– le YIELD ou ROI (Return On Investment)
– le ROC (Return On Capital)
– la profitabilité ou rentabilité

Le YIELD (ou ROI)

Le Yield est le ratio entre les profits (ou les pertes) et le capital mis en jeu (le total des mises).
On parle également de ROI (Return On Investment) qui est le retour sur investissement.

En terme de paris sportifs ou hippiques, le Yield est donc l’indicateur de rendement moyen de nos paris.

Si vous êtes un parieur prudent, vous sélectionnez en général des paris avec des probabilités plus élevées de réussite qui ont des cotes plus faibles. Ces cotes plus faibles seront donc à l’origine d’un rendement faible. Si au contraire vous aimez les stratégies plus risquées, c’est le contraire avec un rendement plus élevé.

D’une manière générale, dans le monde des paris, un bon parieur aura un yield compris entre 5 et 10%.
En football, tout yield supérieur à 7% est considéré comme un très bon résultat (et même excellent dans les conditions de cotes imposées par l’ARJEL).

Calcul du Yield

YIELD = (EVOLUTION DU CAPITAL / TOTAL DES MISES) x 100

Evolution du capital : le profit ou la perte
Total des mises : la somme de tout ce qui a été misé

Exemple
Un parieur place 42 paris avec une mise de 2 unités pour chaque. Le total des mises est donc de 84 unités (42 x 2). Sur les 42 paris, 31 sont gagnés et 11 perdus.
L’évolution du capital est un profit de 7 unités.

YIELD = (+7 / 84) x 100 = 8,33%

Dans notre exemple, le yield est de 8,33%

Voilà pour ce qui est du Yield, nous y reviendrons en fin d’article et comparerons avec le ROI et l’indice de profitabilité, ce qui vous permettra de comprendre son impact sur l’analyse d’un résultat de tipster100

Le ROC (Retour sur Capital)

Le ROC est le ratio entre les profits (ou les pertes) et le capital employé (la bankroll).

Le ROC pour le parieur va permettre de juger l’évolution de son capital, le montant de sa bankroll, c’est-à-dire de la somme d’argent qu’il consacre aux paris sportifs ou hippiques.

Calcul du ROC

ROC = (EVOLUTION DU CAPITAL / MONTANT DE LA BANKROLL) x 100

D’un point de vue économique, le montant de la bankroll est considéré comme un capital investi, c’est-à-dire susceptible de générer des bénéfices dans le futur.
Dans vos paris, votre capital ou bankroll est réinvestie de nombreuses fois (sauf si vous perdez tous vos paris et que vous faites banqueroute). 

La formule du ROC ressemble à celle du YIELD, mais ici le profit (ou la perte) est lié à l’investissement réel (la banque de départ) et non pas au total de tous les enjeux.

Le ROC est toujours calculé pour une certaine durée prédéterminée ; dans les finances généralement pour une année entière, mais dans le cadre des paris, il est courant et acceptable de calculer le ROC mensuel ou pour seulement un certain nombre de paris dans une échelle de temps spécifique.

Exemple
On prend le même exemple que pour le YIELD, en considérant que l’on possède une bankroll de 200 unités.

ROC = (+7 / 200) x 100 = 3,5%

Dans notre exemple, le ROC est de 3,5%.

Même chose, mettons de côté ce résultat pour le bilan final…

L’indice de profitabilité (rentabilité)

L’indice de profitabilité ou plus simplement rentabilité est la relation entre les profits (ou les pertes) et l’argent dépensé.

C’est donc un indicateur clé d’un business puisque qu’il mesure le succès financier en relation avec le coût de fonctionnement.

Dans les paris sportifs et hippiques, cet indicateur n’est presque jamais utilisé et pourtant il permet d’avoir des données comparables entre parieurs (ou tipsters) en effaçant les différences de mise et les différences de bankroll de départ.

Calcul de la rentabilité

RENTABILITE = (EVOLUTION DU CAPITAL / MISES PERDUES) x 100

Contrairement au YIELD, où le même argent est misé plusieurs fois sur une successions de paris, ou au ROC, où le capital de départ compte, la rentabilité rend vraiment compte de l’argent véritablement investi (argent perdu ou dépensé dans les paris).

C’est donc l’indice le plus important et réaliste pour les parieurs sportifs ou hippiques qui souhaitent quantifier le gain financier global de leur activité de parieur.

Notez que nous pourrions inclure dans l’argent dépensé en plus des mises perdues le coût d’abonnement aux tipsters, l’achat quotidien du Turf, etc…

Exemple
On continue avec le même exemple : +7 unités et 11 paris perdus avec 2 unités de mises pour chaque, soit 22 unités perdues.

RENTABILITE = (+7 / 22) x 100 = 31,81%

Dans notre exemple, la rentabilité est de 31,81%.

Bilan de notre exemple

Notre parieur avait une bankroll de 200 unités.
42 paris, mise constante de 2 unités
31 paris gagnés et 11 paris perdus
Profit de 7 unités.

Cela nous a donné :
– YIELD = 8,33%
– ROC = 3,5%
– RENTABILITÉ= 31,81%

On voit dans cet exemple que le parieur a un très bon taux de réussite (31 paris gagnés sur 42, soit 73,8% de réussite), mais qu’en dépit de ce taux de réussite élevé ses gains restent modérés car il parie sur des cotes relativement faibles.

Le ROC dépendra donc directement du montant de la bankroll, 3,5% avec la bankroll ici de 200 unités, mais on tomberait à 1,4% avec une bankroll de 500 unités par exemple.

A ROI égal, le YIELD est intéressant puisqu’il peut exprimer des stratégies très opposées :
– parier beaucoup ce qui augmentera la somme misée et fera diminuer le YIELD
– parier moins ce qui diminuera la somme misée et fera augmenter le YIELD

On peut réussir à gagner 10 unités avec 2 paris, mais aussi avoir le même résultat au bout de 100 paris. Dans ces 2 cas, le ROC sera le même (même profit, même bankroll) mais par contre le YIELD sera très différent.

Vous êtes donc maintenant capables de comprendre ce que signifient ROI, YIELD, ROC et rentabilité chez les parieurs et les Tipsters, n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here